Pas assez de lait pour l’allaitement… Vous êtes sûre ?

Beaucoup de mamans qui pratiquent l’allaitement pensent qu’elles ne produisent pas assez de lait, et la raison est simple : c’est très difficile à mesurer ! Il est impossible de savoir combien de lait ingurgite réellement votre bébé lorsqu’il tète… C’est un peu comme croire en une force divine : ce n’est pas parce que vous ne la voyez pas qu’elle n’existe pas !

Bien entendu, je ne dis pas que vous avez tort d’avoir peur, bien au contraire ! J’ai moi-même souffert d’une production de lait maternel trop faible, ou du moins c’est ce que je pensais ! C’est ça le problème… C’est souvent une question de perception ! C’est exactement pareil que la peur, une fois qu’elle est implantée, elle continue de grandir et grandir jusqu’à ce qu’on soit totalement terrifié ! Heureusement, je suis là pour vous calmer et vous remettre les idées en place.

Pourquoi pensez-vous n’avoir pas assez de lait ?

Il est important de ne pas trop être exigeante avec soi-même lorsqu’on parle d’allaitement ou de lait maternel… Les mamans ont tendance à tout mettre sur le dos de leur lait. Que le bébé soit de mauvaise humeur, qu’il vomisse, qu’il ne dorme pas assez ou qu’il soit tout le temps en train de manger, on panique et on se dit qu’on ne produit pas assez de lait pour notre enfant.

La vérité est qu’en fait, bien souvent, ces types de comportements ne sont pas du tout liés avec l’allaitement… Je vais rentrer dans les détails des paniques les plus communes chez les mamans.

Bébé mange en permanence et n’a jamais l’air rassasié

Si c’est le cas avec votre enfant, ça ne veut pas forcément dire que vous ne produisez pas assez de lait. Il est bien connu que les bébés allaités se nourrissent très souvent. Le lait maternel est plus facilement et rapidement digéré par les bébés comparé au lait en poudre, ce qui fait qu’un bébé qui tète mangera plus souvent qu’un bébé qui prend le biberon.

En fait, la plupart des études prouvent qu’allaiter 10 à 12 fois ou plus sur une période de 24 heures est totalement normal ! De plus, n’oubliez pas que votre bébé traverse de nombreuses poussées de croissance : environ une par semaine le premier mois puis à trois mois et enfin à 6 mois. Pendant ces poussées de croissance, votre bébé se nourrira très souvent, mais ce n’est pas parce que vous n’avez pas assez de lait, c’est tout simplement parce qu’il en a besoin !

De toute manière, plus votre bébé demandera de lait et plus votre corps en produira, c’est biologique !

Bébé tète le sein de sa mère

Bébé ne prend pas de poids comme les autres bébés

Il ne faut jamais comparer la prise de poids, la fréquence de tétée ou même le sommeil de votre bébé avec les autres bébés autour de vous. Chaque bébé est différent ! En moyenne, après que votre bébé est récupéré le poids perdu à la naissance, il devrait prendre 140 à 280 grammes par semaine le premier mois, 140 à  230 grammes par semaine le deuxième et troisième mois, puis environ 70 à 130 grammes par semaine entre le troisième et le sixième mois.

Si votre bébé perd du poids ou ne grossit pas assez vite, parlez-en instantanément à votre médecin.

Mes seins ne sont plus pleins et ont arrêté de couler

C’est l’une des raisons principales pour lesquelles les mamans arrêtent d’allaiter trop tôt et pensent qu’elles ne produisent pas assez de lait pour leur enfant. Pourtant, entre la 6e et la 12e semaine, votre production de lait maternel va se réguler.

Quand votre lait est produit pour la première fois, votre corps en produit généralement plus que ce dont a besoin votre bébé. C’est la raison pour laquelle vous pensez que vos seins sont pleins le premier mois, et que vous avez souvent des gouttes qui en coulent.

Autour de la 6e à 12e semaine, vos seins produiront le volume de lait nécessaire aux besoins de l’enfant, ni plus ni moins. À ce moment-là, vos seins seront sûrement plus légers et ne goûteront plus. Encore une fois, ça ne veut pas dire que vous n’avez pas assez de lait pour allaiter, ça signifie seulement que votre corps est maintenant synchronisé avec les besoins physiologiques de votre bébé.

Que faire si je suis persuadé que je n’ai pas assez de lait pour allaiter ?

Si vous êtes toujours persuadée que votre production de lait maternel est trop faible, voici quelques petites choses à faire :

  • Consultez votre médecin pour vous assurer que vous et le bébé êtes en pleine forme. Ça vous permettra d’avoir l’esprit tranquille.
  • Consultez un spécialiste de la lactation et assurez-vous que le bébé tète correctement. Bien souvent, si vous ressentez une douleur aux tétons pendant l’allaitement, c’est que vous êtes mal positionnée et ça peut influencer négativement l’éjection de lait, ce qui vous donne l’impression de ne pas avoir assez de lait.
  • Évitez de donner une sucette au bébé les premières semaines de l’allaitement. Votre bout de chou pourrait se désintéresser de vos tétons et donc occasionner une baisse de production du lait maternel. Si vous devez compenser avec du lait en poudre, essayez de tirer votre lait avec un tire-lait pour stimuler la lactation à nouveau.
  • Ne vous mettez pas de limite de temps quand vous allaitez. Ça prend généralement entre 20 et 45 minutes à un bébé pour avoir suffisamment de lait depuis le sein. Assurez-vous de vous servir de vos deux seins pendant l’allaitement afin d’obtenir une stimulation maximale.

Maman allaite son bébé dans l'herbe

  • Utilisez un tire-lait après chaque allaitement afin de vider totalement vos seins, ce qui donnera l’ordre à votre corps de produire du lait à nouveau. Même si votre bébé tète souvent, s’il ne tète pas assez fort ou pas correctement, vos seins peuvent ne pas recevoir la stimulation nécessaire pour relancer la fabrication de lait maternel, d’où l’utilisation conseillée d’un tire-lait.
  • Surveillez le poids de votre bébé. Gardez toujours en tête le poids de votre enfant quand vous avez quitté l’hôpital (pas le poids de naissance). En général, un bébé perd 5 à 7% de son poids de naissance durant les deux premiers jours. Gardez un oeil affûté sur son poids au fur et à mesure qu’il le reprend. Une fois que son poids est reparti à la hausse, il n’y a aucune raison pour qu’il diminue… Si ça arrive, consultez immédiatement un médecin. Les spécialistes de la lactation recommandent de vérifier le poids du bébé après une semaine. C’est à ce moment-là que votre production de lait sera activée et que le bébé commencera à gagner du poids. Plus vous surveillez et plus vous serez en mesure d’identifier des problèmes potentiels avec votre production de lait maternel

Mon conseil le plus important, pour terminer, est de se relaxer ! Reposez-vous au maximum et buvez beaucoup d’eau. N’oubliez jamais que le corps d’une femme a été pensé spécialement pour porter un enfant… Si ce n’était pas le cas, la race humaine n’aurait jamais survécu pendant des millions d’années ! Donc un conseil : suivez votre corps et suivez votre instinct !

EnregistrerEnregistrer

Adeline
 

Je suis la créatrice du blog. Suite à des problèmes de production de lait maternel, j'ai décidé de tester les tire-lait disponibles sur le marché afin d'aider les mamans à faire le meilleur choix possible !